Les minéraux dans l'alimentation du chien

Le problème des minéraux est important dans l’alimentation du chien et est souvent mal compris. Les minéraux ont souvent besoin d’être équilibrés entre eux. Donner trop d’un minéral et pas assez d’un autre peut affecter la croissance et causer d’autres problèmes. Alors que certaines vitamines peuvent être utilisées à hautes doses de manière thérapeutique, les minéraux n’ont pas cette propriété.

Calcium

Le calcium est le minéral le plus abondant dans le corps. Les fonctions du calcium sont les suivantes :

  • vital pour des os et des dents en bonne santé
  • active des enzymes impliquées dans la digestion des protéines et des graisses et dans la production d’énergie
  • participe à la coagulation du sang et à la transmission des impulsions nerveuses
  • régule les contractions musculaires, notamment celles du cœur
  • aide à l’absorption de la vitamine B12

 Les os stockent le calcium et font office de « banque » dans le corps. S’il manque du calcium dans le sang, le corps va en retirer dans les os pour assurer une quantité suffisante de calcium dans le flux sanguin afin de réguler le muscle cardiaque. Les os peuvent perdre entre 30 et 40 % de leur calcium avant qu’une carence ne devienne visible. Le taux de calcium dans le sang ne donne aucune indication sur une carence en calcium dans les os puisque le corps maintient automatiquement un taux de calcium idéal dans le sang en puisant dans les os. Une analyse sanguine ne peut donc pas être utilisée pour diagnostiquer une carence en calcium.

Le calcium et le phosphore fonctionnent ensemble. Le ratio normal est de 1:1. Ce dernier doit être plus élevé dans certains régimes, notamment si le régime alimentaire contient de grandes quantités de céréales ou d’autres plantes qui contiennent de l’acide phytique. L’acide phytique bloque l’absorption du calcium. Les aliments commerciaux comme les croquettes ont typiquement un ratio calcium / phosphore plus élevé car ils contiennent beaucoup de céréales et de fibres. Dans une diète à base de viande crue, il n’y a pas besoin d’ajouter de calcium si la diète est composée de 40 à 50% d’os charnus crus et qu’elle ne contient pas de céréales.

Pour les chiens, les os charnus crus fournissent une source idéale de calcium. En supplément, on choisira le carbonate de calcium comme premier choix, puis le citrate de calcium en deuxième choix. La farine d’os est à éviter car elle contient beaucoup de phosphore. La vitamine D travaille également en tandem avec le calcium puisqu’elle aide à l’absorption de ce minéral. Cependant, de trop fortes doses de vitamine D peuvent causer une absorption trop élevée de calcium. Soyez donc attentif à la quantité de vitamine D que vous donnez.

Si vous donnez une alimentation crue sans os, vous devez ajouter approximativement 2000 mg de calcium par kilo de nourriture servie. Le carbonate de calcium est la meilleure source. Il peut être obtenu soit par un supplément, soit par des coquilles d’œuf. Faites simplement sécher les coquilles d’œuf et moulez les avez un moulin à café. Une cuillère à café de coquilles d’œufs moulues fournit environ 2000 mg de calcium.

Phosphore

Le phosphore est le deuxième minéral le plus abondant dans le corps. Tout comme le calcium, le phosphore est également présent dans les os mais il y a plus de phosphore que de calcium dans les muscles. Les fonctions du calcium sont les suivantes :

  • important pour la solidité des os
  • aide à l’utilisation des graisses, des protéines et des hydrates de carbone
  • se combine avec les graisses dans le sang pour devenir des phospholipides
  • fait partie de la structure cellulaire qui régule le transport des matériaux dans et hors des cellules
  • participe au transport des graisses dans le système circulatoire
  • est impliqué dans l’équilibre du pH du corps

Alors qu’il est plus commun de voir des carences en calcium, le problème avec le phosphore est plutôt l’excès que les carences. Ceci est dû en partie au fait que la plupart des aliments contiennent du phosphore et également au fait que trop peu d’aliments contenant du calcium sont ingérés.

On trouve du phosphore dans les produits laitiers, la viande, le poisson et les céréales. Il n’y a aucun besoin de compléter l’alimentation avec du phosphore puisqu’il est déjà très présent dans la nourriture. Le phosphore se lie avec le calcium. Ainsi, un excès de phosphore et pas assez de calcium peut contribuer à des carences en calcium. C’est pour cela qu’il est important d’équilibrer le calcium et le phosphore dans l’alimentation du chien.

Magnésium

Les fonctions du magnésium sont les suivantes :

  • solidité et santé des os
  • maintien de la fonction nerveuse
  • relaxation des muscles

Des carences en magnésium causent des troubles du sommeil et peuvent être liées à certaines maladies du système nerveux comme l’épilepsie.

On trouve du magnésium dans une grande quantité d’aliments, notamment dans la viande, le poisson et les produits laitiers. Les carences en magnésium sont rares chez les chiens. 

Zinc

Le zinc n’est pas stocké dans le corps. Le chien dépend donc de son alimentation pour obtenir ce minéral. Les signes de carence apparaissent rapidement si l’alimentation ne contient pas assez de zinc. Voici ces signes :

  • odorat affaibli (ce qui peut causer un manque d’appétit)
  • capacité de guérison amoindrie
  • vision affaiblie
  • problèmes de peau, perte de poils et infections de la peau
  • Stérilité chez la mâle et fausse couche chez la femelle

Le stresse et les maladies peuvent réduire le taux de zinc dans le corps. Le zinc aide également à stimuler le système immunitaire. Les médicaments tels que les stéroïdes et les diurétiques peuvent interférer avec l’absorption du zinc. Cependant, il s’agit d’être prudent lorsqu’on décide de donner du zinc en complément car il peut interférer avec le taux de cuivre dans l’organisme. Ces deux minéraux travaillent ensemble et doivent s’équilibrer l’un l’autre. Un taux de cuivre élevé peut également interférer avec l’absorption du zinc. Demandez toujours l’avis de votre vétérinaire avant de donner l’un ou l’autre de ces minéraux.

On trouve du zinc dans la viande, la volaille, le poisson et les œufs. Bien que l’on trouve du zinc dans certaines céréales, les études montrent qu’il est mieux absorbé lorsqu’il provient de la viande ou des œufs. Un chien, en fonction de sa taille, à besoin de 5 à 15 mg de zinc par jour.

Fer

Le fer est un minéral important pour les cellules et le sang. On trouve surtout du fer dans l’hémoglobine. Une carence en fer peut provoquer de l’anémie.

Les signes d’anémie sont les suivants :

  • fatigue
  • irritabilité
  • difficultés à avaler
  • palpitations cardiaques
  • gencives pâles

 

De tous les minéraux, le fer est le plus difficile à fournir. Les carences en fer sont communes chez l’être humain mais nettement plus rares chez le chien puisque les aliments commerciaux et les régimes à base de viande crue contiennent des quantités adéquates de fer.

Les sources de fer sont la viande (plus spécialement le foie), la volaille, le poisson et les œufs. Le fer contenu dans la viande rouge est celui qui est le plus facile à absorber. Il n’est pas utile de donner du fer en complément si votre chien est nourri avec une alimentation adéquate. Cependant, lors de certaines maladies, il peut être utile de complémenter l’alimentation avec du fer. Consultez votre vétérinaire si vous pensez que votre chien est anémique.

Cuivre

Le cuivre aide l’organisme à absorber le fer. Les fonctions du cuivre sont les suivantes :

  • nécessaire au développement des os
  • oxydation des acides gras
  • supporte les enzymes nécessaires à la production d’énergie
  • aide à la formation de la mélanine
  • implication dans le métabolisme de l’acide ascorbique (vitamine C)

On trouve du cuivre dans les aliments tels que le foie, la viande et le poisson.

Manganèse

Seules de petites quantités de manganèse sont nécessaires mais il est important. Les fonctions du manganèse sont les suivantes :

  • essentiel dans l’utilisation des enzymes pour le métabolisme des protéines, des graisses et de la production d’énergie
  • croissance des os et reproduction
  • essentiel au fonctionnement du système nerveux
  • myorelaxant
  • aide à l’abaissement du taux de sucre dans le sang

On trouve du manganèse dans les algues (kelp, algue bleue, spiruline, etc).

Chrome

Ce minéral est important pour le métabolisme du glucose. C’est le minéral principal utilisé pour la production de l’insuline. Une carence en chrome peut diminuer la capacité du foie à traiter le cholestérol et les acides gras, ce qui peut conduire à l’apparition de graisse dans le système sanguin.

On trouve du chrome dans le fromage, la viande et le foie.

Sélénium

Il peut arriver que les carences en sélénium soient dues à de trop faibles quantités de sélénium présentes dans la terre où poussent les plantes et où paissent les vaches. Les carences en sélénium peuvent affecter le cœur et le foie. Les fonctions du sélénium sont les suivantes :

  • santé de la peau
  • protection contre le cancer
  • protection contre la dystrophie musculaire

 

L’utilisation de vitamine E en même avec le sélénium augmente l’efficacité de ce dernier. On trouve du sélénium dans les fruits de mer, les abats et la viande.

Iode

L’iode est surtout connu pour son effet sur la glande thyroïde. Des carences en iode peuvent causer des goitres, soit une augmentation du volume de la glande thyroïde. Les aliments qui peuvent interférer avec la production de la glande thyroïde (en grandes quantités et donnés tous les jours) sont le rutabaga, les fraises, les pêches, le chou, les cacahuètes, les épinards et les radis. Pour l’humain, on trouve de l’iode dans le sel de cuisine enrichi en iode. Pour les chiens cependant il serait préférable de donner des algues. On trouve de l’iode également dans le poisson et dans les coquillages.

Potassium

Le potassium est un minéral important puisqu’il permet d’assurer l’équilibre des fluides dans les cellules. Il aide également à convertir le glucose en glycogène pour le stockage. Il est également utilisé dans la transmission nerveuse, la contraction musculaire et la sécrétion hormonale.

Les symptômes de carences en potassium se traduisent par une faiblesse musculaire, de la fatigue, des spasmes musculaires et un rythme cardiaque rapide. L’utilisation de stéroïdes ou de diurétiques peut cause des carences en potassium chez le chien. Le potassium travaille en tandem avec le sodium. Un ratio adéquat entre ces deux éléments est important pour la pression sanguine. Les maladies de Cushing et d’Addison sont souvent diagnostiquées alors qu’un déséquilibre de ces éléments apparaît dans le système sanguin.

On trouve du potassium dans les produits laitiers, la viande, la volaille et le poisson. Notez qu’une partie du potassium est perdu lors de la cuisson. Une complémentation en calcium n’est pas souhaitable sans les conseils et la supervision d’un vétérinaire.

Sources :

www.peteducation.com
www.b-naturals.com
en.wikipedia.org
fr.wikipedia.org

Régime BARFRégime Raw FeedingConvient pour les chiens

Auteur & Traduction : Emma

Newsletter

Abonnement à la Newsletter